mac gyver 14

La passion et la compétence: les meilleurs aphrodisiaques au monde

 

Il a du vous énerver celui-là. L’autre con là, avec ses cheveux à peine coiffés et son jean troué qui jouait Wonderwall à la gratte, provoquant à chaque soirée un attroupement de jeunes filles en fleur qui rêvaient toutes de jeux interdits.

Ca s’appelle la compétence, et plus la compétence est impressionnante et compliquée à acquérir, plus elle est sexy. C’est pourquoi le garçon qui joue de la guitare se fait toujours distancer par celui qui joue du piano (quand il y a un piano).

Etre compétent sans faire cliché

Un jour, un ami hargneux de cet état de fait m’a dit « Les filles sont des dindes : dès qu’un gars sort une gratte, elles fondent. Il se la joue artiste-sensible-torturé et le voici qui mouille la chemise ! ». Il se trompe de processus. Quand un garçon joue de la guitare en soirée, elles ne pensent pas « tourment de l’âme » ou sensibilité. Elles l’imaginent travailler dur pour apprendre à manier de son instrument (pas de sous–entendu salace, non…). Elles l’imaginent assez passionné pour avoir investi du temps et des efforts pour maitriser un art. Elles y voient une performance technique. Dans son genre, un jongleur n’est pas mal non plus.

Qu’est-ce qu’une compétence enseigne sur vous? Elle enseigne votre capacité à développer un domaine qui vous passionne et à vous construire un talent. Elles y voient une somme de travail qui a été fourni et qui a payé. Elles y voient aussi ce qui fait votre particularité. Ce qui n’appartient qu’à vous. Votre « truc en plus » que d’autres n’ont pas.

Attention à ne pas confondre fin et moyen. Celui qui développe une compétence dans l’unique but de séduire sera rapidement démasqué. Un peu comme le type qui apprend deux tours de magie pour faire le malin en soirée. En ce qui me concerne, j’aurais du mal à m’imaginer avec un type qui se balade avec un dés à coudre et un jeu de carte truqué dans la poche sans être magicien de profession.

Etre passionné et prendre son destin en main

Le plus simple pour développer une compétence est d’aller chercher dans ce que vous aimez. La passion est la mère de la compétence. La passion est à la compétence ce que la cocaïne est à Delarue : un catalyseur.

La musique, le cinéma, une période de l’histoire, un artiste, votre activité professionnelle, le macramé, qu’importe. L’idée, c’est de savoir parler de ce qui vous fait vibrer. Trouvez des centres d’intérêts qui vous ressemblent et investissez-vous. En dehors de l’épanouissement personnel que vous en tirerez, vous véhiculerez aux femmes les messages suivants :

  • Je suis capable de vivre des émotions (comme moi),
  • Tu ne seras pas mon unique source de bonheur (ce qui est plutôt rassurant),
  • Je m’intéresse au monde que m’entoure et je possède une certaine culture sinon ouverture d’esprit,
  • J’ai des choses à faire découvrir et tu t’enrichiras à mon contact.

Bien sûr il est des passions plus prestigieuses que d’autres. Mais ça n’est pas le plus important au yeux des filles. Si votre truc c’est la pétanque, ne vous reniez pas. Séduire c’est s’optimiser, ce n’est pas devenir quelqu’un d’autre. Et si une fille ose se moquer de ce qui vous passionne, remettez-là en place avec flegme.

Avoir un but dans la vie

Un autre facteur important dans la séduction est d’avoir un tempérament actif. Rien de moins sexy qu’un homme qui se laisse porter par les événements et subit la vie sans tenter d’en faire ce qu’il veut. Développer une compétence n’est qu’une petite partie d’un plan de vie qui va consiste à vous servir de votre talent pour avancer. Un homme sexy poursuit une quête. Il sait où il va. Il parle de son but dans la vie avec enthousiasme.

Gare au complexe de l’artiste-chômeur

Poursuivre un but dans la vie sans agir pour le concrétiser, c’est comme se vanter de savoir léviter sans jamais l’avoir prouvé. Ça ne sert strictement à rien. Se réaliser, être un homme accompli apporte un message très puissant à ceux qui vous entoure. Il suscite l’admiration. C’est un peu l’équivalent féminin de votre grosse voiture (ou gros zizi, au choix). De même qu’en atelier séduction, ceux qui veulent changer sans transpirer une goutte, passez votre chemin car il va falloir mettre son confort en danger.

Etre acteur de sa propre vie rassure les femmes

Un homme qui prend ses propres décisions est par définition l’inverse d’un assisté. La réalisation personnelle est une garantie d’équilibre. Et un couple se bâtit sur deux personnes solides et bien dans leurs vies. Une femme le sait. Elle doit sentir qu’avec ou sans elle, vous serez heureux et que vous n’attendez pas l’amour pour être celui que vous voulez être. Etre bien dans votre peau pour lui donner envie d’y entrer, en somme. Ou l’inverse.

On reste en contact ? Devenez membre (gratuit)

Rejoignez mes lecteurs privilégiés, et comme eux recevez 1 e-mail par mois regroupant mes articles inédits, mon actualité et toutes les nouveautés du monde de la séduction...

Adresse email

Je suis un(e) :



14 commentaire(s) pour cet article

 
Marcus février 1, 2012 Reply

Excellent article (comme d’habitude) qui résume bien l’attrait que peut représenter une passion aux yeux des femmes.
Personnellement, depuis que j’ai mis une photo de moi sur adopteunzom en train de construire un de mes instruments, j’ai beaucoup plus d’invitations à discuter! Souvent les premières questions tournent sur les instruments dont je joue (et depuis combien de temps, et si c’est vraiment moi qui fabrique mes guitares etc.). J’ai déjà pu constater que lorsque je parlais de musique, d’instruments, de la réalisation de ces derniers avec une femme, ses yeux ne se décollaient plus de ma personne! Idem pour la photo…(photographie amateur).

 
Zétani février 1, 2012 Reply

Pas de bol pour moi, je fais de la boxe et j’aime ça. Je puncherai le videur la prochaine fois, ça devrait faire bonne impression…

Blague à part, un des meilleurs articles de ce site. Beaucoup de sujets y sont abordés mine de rien. Bravo.

 
Kelenn février 2, 2012 Reply

En un article, tu viens de me faire comprendre pourquoi je tends à avoir de moins en moins de succès avec les femmes. Une multitude de domaines me passionnent mais j’ai tendance à ne plus m’investir dedans. Je ne vais pas au bout des choses et ça doit se ressentir quand je rencontre des gens. C’est comme pour la séduction, je parcours ce site depuis des mois en lisant tout vos articles, mais je n’en ai pas encore mis un seul en pratique… Il me reste à trouver le remède qui me redonnera l’envie de faire les choses. La motivation a t-elle une date péremptoire ?! Suis-je sans espoir ?!

 
Lula Morales février 6, 2012 Reply

Merci pour ces retours chaleureux. Ceux du dessus et aussi ceux du dessous. Au passage n’hésitez pas à me faire part des sujets que vous souhaiteriez me voir aborder…

 
Guillaume février 3, 2012 Reply

Mais non mon vieux la date de péremption c’est quand t’es dans le cercueil pas avant!! La force est en toi!

 
Florian février 4, 2012 Reply

Salut ,
Très bon article à mon avis , avec un humour des plus appréciables ! Cependant , ne penses tu pas que le fait de souffler le chaud et le froid peut être une conséquence au fait que l’homme ait tardé à faire le premier pas ? Ayant moi-même été confronté à ce cas (après une période de flirt , elle ne me disait même plus bonjour et flirtait avec
mon meilleur ami devant moi= donc je me demande ne serait ce pas aussi un mécanisme de ddéfense destiné à pousser l’homme à réagir ?

 
Louis février 4, 2012 Reply

bonsoir, vous ne dites pas dans l’article quel est votre passion, « votre truc en plus ». Pouvons nous savoir cela ?

 
Kelenn février 6, 2012 Reply

Louis, l’auteur de cet article est une femme, de ce fait elle n’est pas obligé de devoir développer des compétences pour ses passions puisque les femmes usent probablement d’autres atouts (plus superficiels?) pour séduire ! Son truc en plus à Lula ? L’humour et le franc-parlé je pense !

 
Nicolas Dolteau février 6, 2012 Reply

Surtout une énorme poitrine.

 
Kelenn février 6, 2012

C’est le détail qui peut paradoxalement empêcher l’homme de « rebondir » dans une approche contextuelle de séduction ! La poitrine : n°1 des inhibiteurs de pensées chez l’homme ?

 
Lula Morales février 14, 2012

@Nicolas: Rhâ mais tu leur vends du rêve à ces messieurs!

Vous vous doutez bien que si j’ai pris la peine de développer ma plume et de me cacher derrière un ordinateur pour la diffuser c’est que la nature ne m’avait pas offert d’autres cartes ;)
Et si une femme peut être belle et compétente, avoir une passion… La laisse pas filer!

 
Sam février 20, 2012 Reply

Je ne comprends pas ! Moi aussi je travail dure (en solo) pour apprendre à bien manier mon instrument.

 
L'azote avril 4, 2012 Reply

Lisez Frédéric Dard, ça vaut un milliard de fois tous les conseils, identiques, de tous les sites de séduction.

Merci modérateur.

 
Menphis avril 18, 2012 Reply

Encore des redondances sur la motivation… Un truc de recruteur et d’école de commerce. Tout le monde dit : « il faut être motivé, il faut être motivé », mais la question c’est comment on conquière cette motivation ?

Laisser un commentaire