One it is 22

L’obsession amoureuse: la fixette

 

Vous avez senti la galère arriver quand vous lui avez avoué vos sentiments. Elle vous a expliqué qu’elle préférait se concentrer sur sa carrière pour le moment ou encore qu’elle sortait d’une rupture compliquée, deux façons bien gentilles de vous faire comprendre non pas que vos chemins se séparent mais qu’ils n’ont jamais été. Dès lors vous avez eu deux choix.

Le premier, le plus rationnel:
Passer à autre chose et rejoindre vos amis à La Perle pour profiter des œstrogènes en fleurs et cueillir une jolie demoiselle.

Le second, le mauvais:
Vous obstiner. Décréter que vous n’aurez de repos tant que vous ne l’aurez pas mise dans votre lit. Bienvenue dans le monde merveilleux de la fixette.

Qu’est-ce qu’une fixette ?

La fixette est un mélange d’égo mal placé et d’idéalisation. Quand bien même vous côtoyez d’autres femmes, vous ne pensez qu’à elle, vous êtes en manque d’elle alors que vous ne l’avez vu que deux fois et lui prêtez des qualités dont vous n’avez aucune preuve tangible. L’attention qu’elle ne vous renvoie pas vous dévore. Vous êtes divisé par zéro.

Une autre caractéristique de la fixette est que votre flamme n’est pas réciproque. Qu’elle vous ai envoyé bouler ou pas (encore), son manque d’attirance est perceptible au simple fait que vous réfléchissez à deux fois avant de lui renvoyer un message. Une vieille fierté mal placée vous pousse à vous empêcher de l’appeler. Si vous lui plaisiez, elle vous appellerait également et vous ne vous sentiriez pas obligés de vous retenir. Elle n’éprouve pas le besoin de vous donner de nouvelles tous les jours, de checker quotidiennement votre page Facebook, de multiplier les SMS, bref, de vous stalker en permanence. Vous, si.

Une absence de réaction de sa part vous plonge dans des abimes de solitude. Vous sentez le besoin d’en parler à tout votre entourage, lui demandant de vous aider à décrypter son comportement dans l’espoir que quelqu’un vous dise : « Mais c’est évident ! Elle est folle de toi ! ». Mais vos proches, objectifs et pleins de bonnes intentions, vous conseillent timidement de lâcher prise ; ils ont raison. Alors dans votre désespoir, demandez leur avis à d’autres personnes. Celles que vous n’avez pas encore soulées.

J’ai déjà été l’objet d’une fixette

Et laissez-moi vous dire qu’il n’y a rien, mais alors rien de moins confortable que de subir l’obstination de l’autre. Surtout quand on s’est donné la peine de lui dire « non » et qu’il nous renvoie régulièrement ses « sentiments » à la figure sous forme de déclarations, de crises de jalousie, ou pire, de larmes. L’intérêt de l’autre est une véritable agression d’autant plus gênante si l’on est déjà en couple.
Parfois ce comportement inspire de la pitié (sans compassion), un peu comme si l’autre souffrait d’une maladie sans vaccin ni remède ou encore du mépris car avec le comportement idiot qu’il adopte, il persiste à penser qu’un avenir est possible avec vous.

Epargnez-vous un Fail…

L’heure vous est venue de me faire une promesse.

Promettez sur la vie de votre Xbox que jamais au grand jamais, vous ne ferez part à une fille qui a déjà eu la lourde responsabilité de vous éconduire que vous pensez encore à elle. Prenez vos distances. Répétez-vous que si elle a décidé que vous ne lui convenez pas, c’est qu’elle a estimé que vous êtes incompatibles. C’est tout. En cas de persistance, gardez vos espoirs secrets et essayez tant bien que mal de vous faire une raison. Si vous persistez après son refus, tout ce que vous ferez sera perçu comme pathétique et/ou effrayant.

Une fixette ne s’avoue jamais et ne se montre jamais. Jamais. J’insiste. Même des années après. Même dans ces moments où vous avez la sensation d’un changement d’avis de la part de l’élue de votre égo (parce que la fixette c’est surtout une affaire d’égo). Si une fille vous a recalé pour décider que finalement vous étiez digne d’elle, c’est à elle de revenir vers vous et de mettre sa fierté de côté pour vous le faire savoir. Vous avez fait votre part du boulot.

Une fixette n’est pas de l’amour. Parce que l’amour va dans les deux sens. Une fixette n’est pas de l’amour parce qu’elle n’est basée sur rien. Vous ne la connaissez pas. Et puis une fille qui n’a pas conscience de votre valeur ne vous mérite pas, le débat est clôt.

Se faire exorciser

J’ai déjà moi-même été sous fixette et je vous le dit tout net : le temps que vous passez en position fœtale dans votre lit à vous imaginer un avenir est du temps perdu que vous pourriez passer à être heureux avec quelqu’un d’autre à qui vous plaisez pour de vrai.

Il est toujours un peu compliqué de se débarrasser de cette impression de « passer à côté de quelque chose » mais qu’importe ce que vous dit votre conviction profonde. Si votre envie ne trouve pas d’écho, regardez les faits: vous convictionnez dans le vide.

La marche à suivre ? Sortez. Ne restez pas chez vous à écouter l’intégrale de Leona Lewis. Comme m’a dit Nicolas il y a quelques jours : « on fait plus volontiers n’importe quoi de ses mains quand elles sont vides ». Comme envoyer des SMS de désespoirs à votre fixette (je sais que ce n’est pas à ça que vous pensiez. Moi aussi je suis en train de rire grassement hin hin hin…).

Rencontrez d’autres filles. Un fixette (comme un chagrin) peux se diluer dans un multitude de flirts. Et peut-être parmi ces flirts une fille avec des qualités réelles et susceptibles de vous apporter ce dont vous avez besoin. Lancez-vous dans des activités qui vous rendent fiers. Le genre de choses qui boosteront votre estime. Alors vous regarderez ce que vous aurez accompli et penserez : « Eh, si elle ne veut pas d’un mec capable de [Glissez-y l’activité impressionnante correspondante], c’est son problème… ».

Jusqu’au jour où…

Jusqu’au jour où, par hasard, vous la croiserez dans la rue. Teint blafard, mine froissée. Elle rentre de soirée ou pire, se rend au travail. Et vous vous demanderez comment vous avez pu vous mettre dans des états pareils. J’ai fait un foin pas possible pour la conquérir et aujourd’hui, je n’en ferais pas mon quatre-heures.

Sachez-le, ça arrive toujours.

On reste en contact ? Devenez membre (gratuit)

Rejoignez mes lecteurs privilégiés, et comme eux recevez 1 e-mail par mois regroupant mes articles inédits, mon actualité et toutes les nouveautés du monde de la séduction...

Adresse email

Je suis un(e) :



22 commentaire(s) pour cet article

 
joakim février 6, 2012 Reply

tout est dit ! BRAVO . il est clair que de rencontrer une autre fille fait oublier celle pour laquelle on se tortille dans notre lit !

 
toto février 6, 2012 Reply

un article criant de verite
celui que tout homme amoureux en secret d une femme devrait lire en premier lors de son apprentissage de la seduction

 
Chat février 23, 2012 Reply

ça m’a fait du bien de lire cet article .. une fixette ne s’avoue jamais .. difficile mais j’oublierais pas !

 
Naji mars 10, 2012 Reply

Simplement magnifique, tout est bien expliqué. Merci Et bonne chance pour la suite, j’adore ton Site !

 
Bart mars 27, 2012 Reply

c’est très vrai tout ca. j’ai été (peut être toujours) l’objet d’une obsession amoureuse. je pense que c’est surtout le manque d’opportunités qui crée ca.. le fait de ne pas savoir si on aura une autre chance d’avoir une fille aussi intéressante. parce qu’il ne faut pas se leurrer : les filles qui ont un minimum de beauté, qui sont intelligentes, sociables, instruites il y a très peu de chances qu’elles soient célibataires. du coup on se dit : « c’est peut etre ma derniere chance ».

 
Pistolero juin 9, 2012 Reply

J’avais aussi une OI à une époque. Sauf que ma timidité à l’égard des filles m’avait carrément empêché de lui faire comprendre que j’étais intéressé. Evidemment, j’ai fait une croix sur elle depuis et je ne l’ai jamais revue, mais peut-on considérer cela comme une fixette ou faut-il qu’il y aie eu manifestation d’intérêt ?
Ce qui est décrit dans l’article est de l’acharnament et de la lourdeur.

 
Max juillet 10, 2012 Reply

Bonjour, je tiens tout de même à nuancer l’article, bien que ce dernier soit criant de vérité, pour tous ceux qui suivent à la lettre les conseils de Nicolas (et qui dans le fond ont bien raison). Il existe des exceptions à ce genre de situations. En effet il arrive que certains évènements contextuels influent sur le comportement de la fille à votre égard (Cf rupture compliquée pour l’exemple). Il ne faut pas oublier que la gente féminine à bien moins tendance que nous les hommes à résonner en terme « sexuel ». Mais ne généralisons pas. En clair il n’est pas impossible qu’une fille veuille vous faire patienter pour de véritables raisons, et non simplement pour vous faire comprendre que vous pouvez vous aller vous faire voir en terme de relation plus qu’amicale. Petite anecdote : il y a deux mois de cela un tel cas de figure s’est présenté à moi. Loin de faire une fixette, je me suis simplement éloigné de la fille, tout en m’assurant de rester une sorte de challenge pour elle. Ca n’a pas loupé : une semaine plus tard elle est revenue vers moi, deux jours de plus et on sortait ensemble. Voila voila, attention donc à ne pas trop généraliser sur tous les types de situations ! Un si long message pour une si petite nuance me surprend moi même… Félicitation pour l’article en tout cas, de qualité comme d’habitude.

M.

 
Edouard juillet 10, 2012 Reply

Pour mon cas Max, j’ai légèrement trop attendu avant d’agir, des rencontres trop fréquentes, une disponibilité trop grande de ma part m’a légèrement placé en FZ, puis il y a quelque jour, le premier baiser auquel elle n’a pas du tout dit non.
Le lendemain elle m’expliquait sa rupture trop récente ( d’une relation plutôt courte 3-4 mois) ( + le fait qu’elle adorait passer des moments avec moi) ce qui l’a fait changé d’avis.
J’ai donc pris la décision de me faire oublier un moment. Petit hic, nous serons forcés de nous revoir dans 2 semaines, est-ce assez pour la faire mijoter ?
E.

 
Max juillet 11, 2012

En fait je dirais que tout dépend du contexte. Deux semaines ca peut être trop court, comme trop long.
Ne pas oublier que si tu la fait « mijoter » trop longtemps, elle risque de se lasser et passer à autre chose.
De toute facon la véritable question est :  » As tu le choix ?  »
C’est elle qui veut que vous vous revoyiez ?

 
Max juillet 11, 2012

Ps: Il paraitrait qu’un coach en séduction traîne dans les environs, peut être pourra t’il nous donner son avis !

 
Nicolas Dolteau juillet 11, 2012 Reply

Tout est relatif comme dit Max. Passer de se voir tout les jours à pas du tout pendant deux semaines est plutôt extrême, ce n’est plus du mijoter là, c’est inquiétant et énervant pour elle. Même sans l’historique complet je trouve ça long, surtout après un RDV où tu l’as embrassée.

 
Edouard juillet 12, 2012 Reply

Mais alors dans ce cas, comment transformer ce doute qu’elle a en certitude. Sachant les moments qu’on a passé ensemble et qu’elle adore, elle me dit ne pas arriver à me cerner.
(S’ajoute à cela sa rupture toute récente, elle n’a pas forcement envie de se recaser tout de suite).
La situation est délicate. La solution est-elle de s’éloigner un peu tout en montrant une certaine présence ? La laisser réfléchir ou agir pour influencer sa décision ?

 
Nicolas Dolteau juillet 12, 2012

Quelque chose est à revoir dans ta façon d’agir alors. Peut-être manque-t-il un ingrédient. Oublie cette histoire de ne pas se recaser tout de suite, quand on sait qu’un cheval va gagner une course on pari dessus, c’est tout.

 
Roméomustdie juillet 24, 2012 Reply

je suis en OI depuis plus de trois longues années. çà ne veut pas s’arrêter bien que j’ai tout fait; je reste toute la journée dehors pour ne pas la voir ni la coiser, mais comme scest une voisine ^pas moyen de lui échapper étenellement. je lui ai même envoyé une lettre anonyme; à présent elle ma connait et dès qu’on se croise elle tourne la tête !!! j’ignorais que dire je t’aime à qqn le rend agressive à ce point!! je ne sais pas koi penser, je suis dans le flou total…

 
Aurel juillet 31, 2012 Reply

Depuis 3 ans, c’est inquiétant quand même :-(
Moi je me rends compte que je fais une fixette sur une fille depuis 2-3 mois. On est ensemble à la fac donc on se voit souvent (même cercle d’amis en cours et par pur coincidence, c’est aussi l’amie d’un ami que j’ai en dehors de la fac, je vous dis pas la surprise que j’ai eu en la voyant lors d’une sortie ahah), on discute pas mal aussi, mais j’ai du mal à la cerner et savoir ce qu’elle veut vraiment.
Elle est assez discréte, même si elle est sociable, et un jour, lorsqu’on parlait de film qu’on regardait au même moment, elle m’a implicitement invité à en regarder ensemble aprés nos examens, et quand j’ai voulu la relancer la dessus, elle me disait qu’elle n’était pas disponible. Donc j’ai du mal à comprendre…
J’suis passé au dessus de cette petite anecdote, je compte pas lacher l’affaire tant que j’aurai pas eu un refus définitif de sa part et je continue de tenter de la séduire et de profiter des moments qu’on passe ensemble, en espérant ne pas me faire Friendzoner :/

 
Brandon août 14, 2012 Reply

Intéressant cette article, je suis assez d’accord avec d’ailleurs.
J’ai eu une fixette à un moment pour une fille que je voyais régulièrement, et je me suis rendu compte qu’elle n’en avait rien à faire alors au final je me suis détourné d’elle car c’était une petite fixette et quand elle s’en est rendu compte c’est elle qui a voulu me récupérer! après on est sortit ensemble et au final ça a été totalement foireux mais c’est une autre histoire.

.

 
Brandon août 14, 2012 Reply

Mais depuis quelque temps je suis séparé de cette fille je fait une fixette sur une autre fille qui est également la sœur de mon meilleur ami et ça m’énerve, surtout que c’est pas la première fois que je fais une fixette sur elle…
et au contraire de l’autre fille j’arrive pas vraiment à me détourné d’elle surtout que j’ai pas le choix de la voir ou pas. je veux pas faire une croix sur mon meilleur ami donc bon…

 
Olivier octobre 17, 2012 Reply

Quand un truite a été mal ferrée, elle ne remord jamais à l’hameçon… il faut juste faire une croix dessus, apprendre de ses erreurs techniques, et aller pêcher ailleurs. A noter, le temps n’y fera rien… sauf si cette truite, affamée, se jette sur votre hameçon.
CQFD, idem que Nicolas… comme quoi la pêche, la chasse et toutes les activités ancestrales nous enseignent aussi beaucoup sur l’animalité de la relation HF.

 
Anonyme octobre 26, 2012 Reply

oui j’ai lu ton article et je me rend compte que je suis victime moi aussi j’ai retrouvé tous les élément de la fixette dans cet article qui me correspond parfaitement mais le problème c’est que comment on peut savoir si c’est pas réciproque pour la fille parce que je suis ami avec une fille actuellement et je lui déjà demander pour sortir avec et elle m’a répondu en verra à chaque fois elle me dit en verra serait-ce un moyen pour mieux me manipuler en sachant qu’elle sait que je fais une fixette sur elle. les fille sont vraiment sadique

 
j-m octobre 26, 2012 Reply

oui on lisant ,maintenant cette article je reconnais que je suis victime d’une fixette. Mais Nicolas comment je peux faire pour savoir si les sentiment de la fille ne sont pas réciproque pour moi parce que elle pour l’instant ne m’a pas envoyer balader mais elle m’a dit « en verra si tu veux envisager de sortir avec moi » donc je sais pas si c’est parce que elle l’a besoin de temps ou si c’est pour mieux me faire courir après elle en sachant qu’elle à que de l’amitié pour moi mais je tiens aussi à préciser que nous sommes des amis enfin pour l’instant

 
JayTarantino novembre 21, 2012 Reply

Je souhaiterais nuancé un peu vos propos.. faire une fixette n’est pas un drame a condition de savoir prendre un peu de recul sur la situation.. Deja si ce n est pas le moment (elle sort d une rupture, habite loin, a un mec..) laisser tomber temporairement et sortez avec une autre. Apres si toute les conditions sont reunis (vous etes potes, vous voyez souvent, tous les signes sont au vert).. alors allez y et lachez rien tant qu’elle vous a pas recaler explicitement.. il faut parfois s y prendre a 2 fois pour la convaincre de quitter la friend zone ou tout simplement la charmé.. ;)

 
Alex février 1, 2013 Reply

Salut Lula, chouette article, la dernière phrase me rappelle des souvenirs ;)

Laisser un commentaire