éternel confident friendzone 8

Séduire une amie

 

Vous jouez ami-ami avec une femme alors que vous êtes secrètement amoureux d’elle depuis que vous l’avez rencontrée. Sans doute avez-vous fait en sorte de rester disponible, attendant sagement qu’elle se rende compte combien vous êtes génial et à quel point vous feriez un couple exceptionnel. Sans doute avez-vous atteint un degré de complicité tel que les gens s’imaginent que vous formez effectivement un couple. Malheureusement, une fois qu’une fille a décidé qu’il ne se passera rien -de sexuel- avec vous, la sentence est irrévocable. Laissez moi vous expliquer pourquoi.

Nous sommes en 2011 et il est toujours impossible de remonter le temps.

Le timing est un élément déterminant en séduction. C’est d’ailleurs le temps qui jalonne la méthode que j’enseigne lors de mes ateliers séduction. Le temps que vous passez en la présence d’une femme sans la séduire ou sans parvenir à la séduire (deux choses bien distinctes) n’est pas sans conséquences.

Dès l’instant ou elle est en mesure de vous percevoir, une femme va éprouver envers vous un certain degré d’attraction. Le but de la séduction est de faire en sorte que ce degré d’attraction soit le plus élevé possible avant et surtout après l’avoir abordée. L’attraction n’est jamais constante, elle ne peut qu’augmenter ou diminuer. Chaque chose que vous dites ou faites lors d’une interaction avec une femme alimente ou diminue l’attraction qu’elle éprouve envers vous. Lorsque vous ne faites rien pour qu’elle augmente, l’attraction diminue. Autrement dit, moins vous la séduisez, moins vous la séduirez.

Votre première erreur a été de penser qu’en séduction le temps ne comptait pas. La seconde est de penser que les femmes vous donneront une seconde chance.

Lorsque l’attraction atteint le point zéro, elle ne peut plus remonter : GAME OVER. Il ne faut pas confondre l’attraction avec le fait qu’elle apprécie votre compagnie. Une grande majorité de filles apprécient la compagnie de leur amis homosexuels sans pour autant éprouver d’attraction à leur égard.

Les relations tendent à se renforcer avec le temps, d’autant plus que vous vous êtes investis dans cette relation d’amitié. Aussi, tout ce que vous pourrez entreprendre en tentant de la séduire va sortir du cadre de la relation d’amitié que vous entretenez avec elle. Vous aurez à ses yeux un comportement incohérent, un comportement qu’elle ne comprendra pas pusiqu’elle ne peut plus être attirée.

Que faire à présent ? Analysez vos erreurs. Quelles sont les actions ou l’absence d’action qui l’ont conduite à ne pas vous considérer comme un potentiel partenaire sexuel ? Reste à choisir entre cultiver votre amitié, ou y mettre fin si cette relation vous fait souffrir. A moins d’être sur le point d’inventer la machine à remonter le temps, ne perdez plus le vôtre. Cessez de vous faire des amies et apprenez à séduire. En savoir plus »

On reste en contact ? Devenez membre (gratuit)

Rejoignez mes lecteurs privilégiés, et comme eux recevez 1 e-mail par mois regroupant mes articles inédits, mon actualité et toutes les nouveautés du monde de la séduction...

Adresse email

Je suis un(e) :



8 commentaire(s) pour cet article

 
kevin avril 14, 2011 Reply

Je ne suis pas tout à fait d’accord …
J’en suis la preuve vivante ! Une de mes copines qui m’a bien précisé qu’elle n’était en aucun cas attiré par moi il y a 3 mois , m’a fait du vrai « rentre dedans » il y a 2 jours … depuis je flirt avec elle …. cela m’est tombé dessus sans prévenir et s’en même comprendre pourquoi.Les femmes restent un mystere,alors certes vous les « coach » en séduction avaient quelques cartes en main de plus que les gens lambda mais jamais vous ne parviendraient a avoir avec exactitude le « mode d’emploi » d’une femme,tout simplement car il n’y en a pas…

 
Nicolas Dolteau mai 1, 2011 Reply

Comme disait Neil Hannon : « Everybody knows that No means Yes ». T’est-il venu à l’idée qu’elle avait pu dire cela pour te challenger ?

 
Darius juillet 18, 2011 Reply

Pareil j ai aussi un exemple, j ai vue 2 collègues qui étais de très bon amis depuis des mois , la fille elle étais très attire par un autre collègue qui l a rejette , ce s est fini que les 2 collègues amis ont fini ensembles …. et ça dure depuis 3 ans …et s est pas des exceptions ….

 
Louis décembre 21, 2011 Reply

Donc on ne peut jamais changer un vrai NON en OUI ?
(quelque soit le degré d’amitié et d’attirance)

 
Nicolas Dolteau décembre 22, 2011 Reply

C’est impossible si le degré d’attirance, comme tu dis, est nul.

 
Gregouss novembre 5, 2012 Reply

Et si le degré d’attirance n’est pas encore nul mais tand vers 0 si tu me suis, est-ce encore possible. Exemple : je veux séduire une fille de ma classe, je rate le bon moment MAIS des jours passent sans que l’on se voit (grace au vacances) et sans que l’on ne se parle. Si je la revoit après les vacances, et que j’essaie de rependre la phase de séduction, c’est vraiment impossible ?? Parce que si je suis ta logique, on doit y aller dès le début sinon si on ne fait rien c’est mort. Car je me suis toujours posé cette question « comment tu peux avoir envie de sortir avec une fille en mars alors que tu voulais pas en novembre ? », vue que quand j’étais au lycée je voyais des gens qui étaient dans la même classe donc début septembre et qui commençaient à sortir ensemble en mars ! Et ses gens là se parlaient normalement, le mec tentait rien. Est-ce que tu vois se que je veux dire, c’est un peu complexe, mais tu m’aiderais vraiment beaucoup.

 
Gazb décembre 13, 2012 Reply

Même contre-exemple en apparence pour moi. Je suis en couple depuis 11 ans avec une femme. Nous nous sommes rencontrés à la fac. Elle avait un mec et j’avais une copine donc en apparence, c’était « route barrée », .Nous sommes devenus potes dans la même bande. Moi-même au début, je n’ai pas été séduit tout de suite. Mais on était souvent ensemble. Je ne sais plus vraiment quand la bascule s’est opérée. Il y a eu un voyage en train où nous avons beaucoup parlé et je pense qu’il s’est passé quelque-chose. Toujours est-il qu’à la fin de l’année, j’ai plaqué ma copine, avec qui j’étais depuis 7 ans et nous étions ensemble. Et aujourd’hui nous avons 2 enfants. Comme quoi, il peut y avoir un déclic un moment dans une amitié, qui fait passer à autre chose. J’irai même jusqu’à dire, mais là je m’avance peut-être un peu, que si nous rompions, l’amitié pré-existante entre nous pourrait bien demeurer…

 
Charles janvier 10, 2014 Reply

Tout le monde semble trouver des contre-exemples, moi-même ma première copine a été une ancienne amie. Pourtant je suis quand même d’accord avec Nicolas. Je pense simplement que pour les premières copines ou pour les personnes qui ne rencontrent pas grand monde, le seul moyen d’avoir une copine c’est de sortir avec sa meilleure amie…

Laisser un commentaire