dirty 9

Sexualiser une conversation: le Dirty Talk

 

Je dois vous avouer quelque chose : les mots sont à mes oreilles les meilleurs préliminaires au monde. Je peux prendre feu avec une simple tournure de phrase et je ne pense pas être la seule femme dans ce cas.
Il y a deux vecteurs pour faire monter la tension sexuelle : le verbal (ce que vous dites) et le non-verbal (tout le reste). Le second est hyper-important, mais vu qu’il est difficile de décrire efficacement et simplement des gestes à l’écrit, je vais me restreindre au premier. Mais raconter le sexe est une manœuvre délicate à double tranchant, qui nécessite un certain savoir faire. En une virgule vous pouvez faire grimper la température ou ruiner une soirée, d’où l’importance de savoir ce que l’on fait.
Si vous êtes sensible aux paroles des chansons de Zouk Love ou des Poetic Lover je vous déconseille d’aller plus loin (sérieusement, QUI peut garder son sérieux en faisant l’amour sur « Darling faisons l’amour ce soir »).

Disclaimer: les erreurs de débutants

Le langage médical
On n’est pas sur Wikipedia. On ne parle pas de verge, de vagin, d’afflux sanguin, ou de coït. On oublie tout ce qui peut sonner « technique ». Si vous devez parler de sexe, misez plutôt sur ce que vous avez l’intention de lui faire sentir.

Les mots vulgaires ou l’argot
Aucun mec n’a encore réussi à m’émouvoir avec un « Bouyave » ou un « Kenne ». On a dit l’exciter, pas lui donner l’impression d’être un morceau de viande pour qui vous n’avez aucune considération.

Aller trop vite
Comme on ne sait jamais avec certitude comment va réagir l’autre, on ne passe pas de la première à la cinquième. Par prudence ne sexualisez pas une conversation dans les trois premières minutes passées avec une inconnue.

Le but du Dirty Talk est de l’amener à se projeter au lit avec vous. Enfin « au lit » : sur le bureau, sur la table de la cuisine, sur le tapis, sur le parquet, sous le lit, etc.

Sexualiser la conversation

Un des derniers exemple entendu me vient de Nicolas Dolteau lui-même, qui aime raconter qu’il sait « changer une housse de couette en moins d’une minute » ou encore demander à une fille « ce qu’il y a, là, en ce moment, comme livre sur ta table de chevet ». C’est une façon subtile d’inclure une situation sexy à l’intérieur d’une conversation. Vous / un lit / une couette / sa chambre, on chauffe mais on ne touche pas. Ma façon de faire à moi est moins subtile (mais je m’en fiche je suis une fille, je peux donc à peu près tout me permettre). Quand j’entends une chanson que j’aime, je dis que « c’est incroyable ! C’est ce que j’ai chanté sous ma douche ce matin ». Instantanément et avec mon accord implicite, le mâle va m’imaginer sous la douche. Il va de soi que j’évite ce genre de suggestion devant un groupe.

Mon sexe, qu’est ce qu’il a mon sexe ?

Attention les gros bourrins, il ne faut pas confondre « sexualiser un dialogue » et « parler 2 cul à une meuf ». Si vous voulez vous en servir plus tard, votre sexe ne doit pas s’immiscer dans la conversation. Le fait de ramener votre sexualité dans la conversation va lui laisser penser que vous êtes, au choix: en train de vous vendre, en demande de validation, lourd, frustré, pervers ou un narcissique de la bite.
Ceci dit, rien de vous empêche de parler de sexe en faisant des généralités: « Les femmes, quand elles parlent de sexe, c’est toujours pour se plaindre. Tiens, j’ai lu dans un magazine féminin que… ». Il est intéressant de surveiller si celle à laquelle vous vous adressez affirme sa singularité en disant quelque chose comme « oui mais moi je… ». Maintenant c’est elle qui parle de sexe, pas vous.

Enfin, comme toute règle, elle a ses exceptions. En voici une:

La double communication

Un jour au bureau, j’ai eu mal au bas du dos. Je me suis tout naturellement tournée vers mon collègue de droite, celui avec des yeux gris-verts et un minois de jeune premier pour évoquer un massage. Sans décoller ses yeux de son écran, il m’a dit d’un air froid :

- J’avais bien des projets pour tes reins, mais il ne s’agissait pas de massage…

Je n’arrivais plus à me concentrer sur mon travail de l’après-midi. Ses mots étaient évocateurs, mais son calme apparent avait rendu ses propos plus sexy encore. Quelques images peu avouables ont traversé mon esprit en une fraction de secondes. Par chance, je ne rougis pas.

La double communication consiste à délivrer un message hautement sexuel tout en conservant une apparence la plus neutre possible. Evoquer ce qui vous ferait envie là tout de suite, mais sans air libidineux, ni mordillement de lèvres, ni regard concupiscent. Le contraste entre votre attitude stoïque et les actes que vous évoquez doit être saisissant. Allez, je vous autorise le léger sourire qui dit « je sais ce que je fais » ou encore « c’est de l’humour ». Mais après, surtout, pas pendant.

Voici un exemple très simple : Vous êtes à table avec une fille que vous sentez réceptive. Elle vous parle d’une exposition qu’elle rêve de voir et vous dit :

-Tu sais ce qu’on devrait faire ?
-Monter chez moi, enlever tes vêtements et te faire jouir très fort ?

Si elle répond en rigolant et qu’elle ne vous contredit pas: tension sexuelle activée.

Attention, vous ne devez pas laisser paraitre de gène ni de malaise. On ne rougit pas, on n’écarquille pas des yeux et on ne regarde pas ses chaussures. Tout repose sur le contrôle. Je le répète, si vous n’êtes pas à l’aise avec cet exercice, abstenez-vous. Vous aurez d’autres moyens de la conduire à l’hôtel. Celui avec des chambres toussa.

Les sextos

Beaucoup plus libres que les techniques précédentes, les sextos impliquent (c’est très important) que le flirt soit déjà installé: le sexe par SMS doit faire écho à des événements antérieurs sur le plan physique. Encore une fois, la prudence est de mise. Plus vous vous connaitrez, plus la crudité sera autorisée.

Un mot à ce sujet, il serait dommage d’apaiser l’envie qui sera née de vos échanges avant même d’avoir concrétisé tout ce que vous aurez évoqué. La prochaine étape devrait être en toute logique la chambre à coucher et certainement pas le mouchoir en papier. Pour cela, le timing est crucial. Si vous faites feu trop tôt, la pression sera retombée d’ici à ce que vous vous voyiez. Je vous recommande d’agir l’après-midi pour une rencontre le soir même. Si rien n’est prévu, le feu que vous lui aurez mis au derrière devrait suffire pour aligner les agendas.

Toutes ces mises en bouche (car c’est bien de là que sortent la majorité des mots, non?) m’ont donnée faim. Sur ce, je vais me préparer un sandwich au pâté et aux cornichons. C’est sexuel ça ?

On reste en contact ? Devenez membre (gratuit)

Rejoignez mes lecteurs privilégiés, et comme eux recevez 1 e-mail par mois regroupant mes articles inédits, mon actualité et toutes les nouveautés du monde de la séduction...

Adresse email

Je suis un(e) :



9 commentaire(s) pour cet article

 
Marcus janvier 20, 2012 Reply

Excellent rappel! Je viens de me remémorer en quelques minutes l’atelier avec Nicolas quand on avait évoqué le sujet!
C’est vrai que la double communication, ou les sous-entendus subtiles sont très puissants. :)

 
Pierre janvier 22, 2012 Reply

« J’avais bien des projets pour tes reins, mais il ne s’agissait pas de massage… ». Propre, très propre. Rien de mieux que les sous-entendus pour faire passer un message, sexuel.

 
Sims février 6, 2012 Reply

Exellent article!

 
Houssein mars 10, 2012 Reply

Bravo ch8 FAN

 
Romano_jean_michel mars 14, 2012 Reply

Nan mais tu parles de dirty talk et tu prends peur quand kkun te parle de ken… je crois que je te ferais fuir très rapidement =)

 
Louis Wv avril 25, 2012 Reply

Les femmes jouissent d’abord par l’oreille (Fabrice Luchini)

 
Nicolas Dolteau avril 29, 2012 Reply

J’ai essayé hier soir de glisser mon sexe le siège de son ouïe et j’ai fini au poste.
Où il est ce Fabrice, qu’on s’explique lui et moi…

 
Ax juillet 6, 2012 Reply

Je tombe sur ton site par hasard , chapeau bas Nicolas.Etant sur un autre site je crois que je vais completer mon savoir de player ici pour un meilleur game :D

 
Nicolas Dolteau juillet 6, 2012 Reply

Merci ! Mais rien ne t’empêche de lire les autre sites ;)

Laisser un commentaire